World Cup Final Marseille 2018

LUCIE BELBEOCH IMG_1255 World Cup Final Marseille 2018

World Cup Final Marseille 2018

Un peu de récupération

LUCIE BELBEOCH IMG_4519-300x225 World Cup Final Marseille 2018  Ce mois-ci est particulièrement chargé en compétitions. Après une semaine difficile physiquement aux Pays-Bas, j’ai eu quelques jours pour me reposer et régénérer mes fibres musculaires. J’ai choisi de passer ces quelques jours en Bretagne, auprès de ma famille.

Puis, petit détour sur les cours de Roland Garros. Nadal, Gasquet, Williams, Pouille … De superbes matchs ! C’était aussi le moment d’échanger avec certains sportifs.

 

 

La grande finale des Coupes du Monde

LUCIE BELBEOCH IMG_1246-300x175 World Cup Final Marseille 2018  Direction Marseille, plan d’eau des Jeux Olympiques 2024, pour la grande finale des Coupes du Monde 2018. Après 3 étapes, le top 20 mondial y est réuni. La semaine s’annonçait donc extrêmement intense, dans ce magnifique cadre marseillais. 20 concurrentes, venues des 4 coins du monde, prêtes à en découdre pour le titre ultime de l’année 2018 !

M

Une semaine pas si simple

La compétition débuta mardi dans un vent léger et oscillant ainsi qu’un gros clapot mélangé à de la houle venant du large. Des conditions que je n’affectionne pas particulièrement, des conditions bien typiques de Marseille …

Sur la première manche du jour, je multiplie les erreurs … hors cadre, mauvaise vitesse face au clapot, choix stratégiques pas très pertinents … Je passe en dernière position à la bouée 1. La course fut très très longue … Je parviens tout de même à revenir sur la flotte avec une belle remontée sur le dernier portant : 7ème.

La journée s’est poursuivi avec une meilleure vitesse due à un changement de réglage, mais les erreurs sont encore présentes et à ce niveau rien n’est pardonnable ! La sanction est immédiate. Les portants me sauvent … Des courses de 5 et 12.

Mercredi, le vent était extrêmement perturbé par le Mont Rose qui domine la baie de Marseille. J’ai eu du flair sur la première course en anticipant une rotation du vent par la droite : 2eme. Puis les choses se sont compliquées avec un renforcement du vent et un bord obligatoire à droite. Je n’ai su correctement me placer dès le départ afin de bénéficier rapidement de ce côté favorable. 13e et 11e. Je suis 9e au classement général.

Jeudi, l’orage omniprésent a fortement pertuLUCIE BELBEOCH IMG_1254-300x200 World Cup Final Marseille 2018  rbé le vent, impossible de concourir, malgré la tentative du comité de course. Le moment donc, de recharger les batteries avant le dernier jour des qualifications. En guise « d’activité de la journée », une rencontre avec notre ministre des sports Laura Flessel ainsi que Frederic Bousquet, présents pour la promotion de Paris 2024 et donc du village de Marseille 2024.

Vendredi, plus que 3 courses avant la medal race ! Je me suis donc rendu avec la rage au ventre ce vendredi ! Un vent plus soutenu, un plan d’eau plus plat, de quoi faire la différence et remonter au classement pour approcher mon objectif de la semaine : le top 5.

De superbes départs, une meilleure vitesse et une meilleure écoute du vent : je remonte 8e au classement général.

aa

Le Graal : la medal race de la finale des Coupes du Monde : le TOP 10 MONDIAL

Samedi, c’est le moment d’enflammer le stade ! Le public est présent, nous sommes en France, j’ai le seul drapeau français en planche à voile féminine … Il ne faut pas décevoir le public et les internautes qui suivent la course en direct !

LUCIE BELBEOCH IMG_1249-300x200 World Cup Final Marseille 2018

La medal fut légèrement retardée en raison de l’instabilité du vent. Après cette attente : TOP DEPART ! Je choisis de partir bâbord, à l’inverse de mes concurrentes afin d’atteindre le plus rapidement possible la b

ande de vent au large. Option qui paye ! Je passe en deuxième position à la première bouée. Au portant, je décide de repartir sur mon option de droite, bonne option ! Je recolle la première … Deuxième tour toujours dans la même logique, avec une très bonne vites

se sur la dérive dans ce clapot et ces 10 nœuds. Le dernier portant s’annonce, le vent faiblit légèrement, mais je décide de tenter le mode planning tout de même, payant mais un peu timide, je me fais rattraper à la toute fin du dernier bord … Je termine donc à la 4ème place de cette belle medal race très intense ! Ravie du résultat, ravie de mes choix, ravie de la progression et du travail accompli ces derniers temps.

 

Je rattrape donc une place au classement général et termine à la 7ème place mondiale !

 

 

Je suis donc satisfaite de cette semaine même si elle me parut bien compliquée … Quelques soucis de vitesse, une fatigue persistante depuis la coupe d’Europe de Medemblik … Ce format particulier, de 20 compétiteurs, ne laisse place à aucune erreur, je l’ai appris à mes dépens.

Cependant, j’ai pu profiter de cette semaine, sans enjeux particuliers, pour travailler mes axes de progression afin d’être au top pour le Mondial d’Aarhus en août (objectif de l’année !). Tous les curseurs sont donc au vert, il n’y a plus qu’à poursuivre en ce sens.

Les résultats complets ici

Prochaine étape

Next step : les Jeux Méditerranéens à Tarragone en Espagne dans 10 jours !