Test Event d’Aarhus 2017

LUCIE BELBEOCH image1-2-e1503644378192 Test Event d'Aarhus 2017

Test Event d’Aarhus 2017

Le championnat du monde 2018 aura lieu dans la baie d’Aarhus au Danemark. Voilà tout l’intérêt d’affronter les meilleures mondiales sur le test event d’Aarhus.

LUCIE BELBEOCH Lucie-bch-1-169x300 Test Event d'Aarhus 2017

 

Le repérage

 

Après deux jours de route j’ai pu découvrir le plan d’eau du championnat du monde 2018. Mer noire, peu salée, plutôt fraîche et une température de l’air ne dépassant pas les 20 degrés, comme un petit semblant du championnat d’Europe 2016 à Helsinki. Un dépaysement pas si rude car en naviguant entre ces terres du Danemark, j’ai pu me croire en rade de Brest avec de nombreux passages nuageux, un vent instable, un port de commerce dessiné par des grues et un bon petit clapot.

Avec quelques jours d’avance sur le début de la compétition, j’ai pu m’entraîner avec la délégation française. De bonnes navigations, dans des conditions changeantes, qui m’ont permis de régler le matériel, d’adapter ma technique au rythme du clapot, de jauger ma progression face aux étrangères et de retrouver mes réflexes de régate.

J’ai également eu le temps de visiter Aarhus et ses alentours

 

Le vif du sujet

Le premier départ de ce test event fut donné mardi. Une longue navigation de 6h30 … Pour cause : un vent qui a du mal

LUCIE BELBEOCH lucie-bch-3-169x300 Test Event d'Aarhus 2017  LUCIE BELBEOCH lucie-bch-2-225x300 Test Event d'Aarhus 2017  à s’installer. Je réalise une bonne première course de 6ème après un départ plutôt timide. Par la suite, une place de 9ème et une dernière course bien plus difficile où je n’ai pas su exploiter au mieux le vent (sans parler de mon aimant à algues). Je me classe 8ème au terme de cette longue journée.

 

Mercredi le vent a forci. Malgré ma très bonne vitesse, je n’ai su faire la différence sur toute une course, pour cause d’erreurs tactiques. Je passe 2ème à la première bouée de lacourse 4 mais ne parviens pas à garder ma place. Les deux autres courses du jour on été difficiles sur les débuts puis place à la « remonta da ». Je pointe à la 10ème place du classement général.

 

Jeudi nous avons changé de zone de course, le vent était plutôt « shiffty » comme on dit. Je réalise une très bonne première course de 3ème après un super départ viseur, en pointe, j’ai su exploiter le vent au maximum. Les deux autres courses ont été plus difficiles avec notamment un départ qui me met en difficulté directement (dernière marche arrière mal calculée). Je reste cependant à la 10ème place égalité avec l’estonienne 11ème.

LUCIE BELBEOCH j-169x300 Test Event d'Aarhus 2017

Vendredi, le vent fut trop faible pour que nous puissions courir, j’accède donc, de justesse, à ma deuxième medal race de la saison ! Ouf !

Ma deuxième medal race senior

La medal race réunit seulement les 10 premières du classement général. Cette ultime course compte double, le classement peut donc être bouleversé ! Pour ma part, à moins d’une victoire de course, mon classement n’aurait pu vraiment évoluer. Je décide de partir en pointe du côté du viseur, après un départ correct, je prends le leadership en passant en « mode aileron » en profitant du renforcement du vent provoqué par un nuage pluvieux. 50% de la flotte me suit sur cette option, je suis celle qui pousse le plus l’option. Certainement un peu trop de gourmandise et un manque d’observation sur le côté droit du plan d’eau car la deuxième moitié de la flotte prend finalement l’avantage. Un petit manque d’expérience qui me fait passer la bouée 1 en dernière position..

Ainsi à débuter le combat pour rattraper un maximum de places. Je réussis à bien exploiter les risées sur le portant, gagne une place et me rapproche dangereusement du paquet de tête. Le deuxième tour fut platonique, les premières à droite ont pris l’avantage, étant en 9ème position je n’ai pas pu réaliser de « coup de magie ». Je termine donc avec une 9ème place sur cette medal race et je me maintiens à la 10ème position.

Pour conclure sur ce séjour …

Un résultat très positif sur ce test event, de très bonne augure pour le championnat du monde 2018 qui aura lieu au même endroit. Aussi, du bon travail de réalisé pour ma préparation au championnat du monde 2017 en septembre à Enoshima au Japon.
Dernière étape de ma préparation avant mon décollage le 8 septembre : un ultime stage d’entraînement avec le groupe France féminin à Marseille fin août.