Jeux Méditerranéens

LUCIE BELBEOCH SK4_5401 Jeux Méditerranéens

Jeux Méditerranéens

Une expérience unique !

La semaine dernière, se déroulait la 18ème édition des Jeux Méditerranéens à Tarragone, en Espagne. La première édition a eu lieu en 1951. Tous les quatre ans, les pays bordant la Méditerranée s’affrontent dans toutes les disciplines olympiques, paralympiques et autres.

Pour la voile, seules 2 disciplines étaient représentées : la planche à voile olympique (RSX) et le dériveur solitaire (Laser). Nous étions 2 femmes en planche à voile à porter les couleurs tricolores (sélection effectuée aux Pays-Bas lors de la coupe d’Europe). Au total 8 athlètes français dans la catégorie voile.

LUCIE BELBEOCH 36284734_1604173656360644_2842429126227263488_n-300x225 Jeux Méditerranéens

LUCIE BELBEOCH IMG_1613-300x300 Jeux Méditerranéens

 

La découverte du village …

A mon arrivée, j’ai pu découvrir l’immense village olympique. L’organisation avait réservé plusieurs hôtels du parc Port Aventura. La délégation française étant réuni dans l’hôtel « Caraïbes ». Paysages paradisiaques, ambiance camp de vacances, mais focus sur la compétition ! Tout y est réuni pour atteindre la performance : hôtel 4 étoiles, staf médical, kiné, ostéo, médecins, bains froids, restauration, salle de sport, club France …

LUCIE BELBEOCH b9ff5a4b-e228-4224-90a1-cd9d3f42377f-225x300 Jeux Méditerranéens

LUCIE BELBEOCH IMG_1593-300x225 Jeux Méditerranéens

M

 000000

0000

Un excellent début de régate

aa

LUCIE BELBEOCH SK4_6164-300x200 Jeux Méditerranéens

Les conditions s’annonçaient plutôt faibles, et cela fut le cas ! Beaucoup de pumping, une semaine éprouvante physiquement mais au vu de ma préparation hivernale, rien d’alarmant ! Seulement 12 concurrentes pour cette régate. Je me suis très rapidement sentie en confiance dans ces conditions légères, et j’ai pu exploiter au mieux mes capacités physiques. A mi-championnat, après 6 courses : je me place en tête du classement provisoire ! Incroyable ! Une première ! Avec des courses placées, très peu d’erreurs et deux victoires de manche. Des victoires construites, intelligemment menées et booster par le physique.

 

J’ai donc pu profiter pleinement de mon jour de repos, en optimisant ma récupération pour les 5 courses qui allaient suivre. J’en ai également profité pour encourager nos compatriotes jouant des médailles au badminton. Une superbe expérience !

aa

Une fin plus compliquée …

aa

LUCIE BELBEOCH SK4_5575-300x200 Jeux Méditerranéens  Le classement se dessinait peu à peu entre les 7 premières concurrentes. En effet, la flotte étant très dense à l’avant, la moindre erreur coûte très cher. Portant sur mes épaules le lycra doré, j’ai ressenti une certaine pression de la part de mes adversaires directes. Cela ne m’a pas déstabilisée et j’ai poursuivi sur des courses bien placées. Cependant, une journée m’a éloigné du podium. La veille de l’ultime course, le vent a forci et je n’ai su correctement me régler et retrouver de bonnes sensations au planning. Malheureusement, ces derniers mois, je n’ai pu m’entraîner que dans des conditions de petits airs. Et cela s’est bien fait ressentir ! Une vitesse en deçà, des départs ratés, des cadres mal ajustés … bref une journée à 13 points qui fait extrêmement mal !

C’est donc avec 2 points de retard sur le podium que j’allais affronter cette dernière journée. Pas de medal race aux Jeux Méditerranéens, une course dite « normale » sans doublage des points. L’affaire se complique donc pour le FRA 18 … Tout est encore jouable sur cette dernière course ! Je peux atteindre la médaille d’argent, mais bien sûr, cela dépend également des performances de mes adversaires qui ne veulent pas céder leurs places.

La course débute moyennement, je choisis de m’excentrer de la flotte pour avoir plus de vent sur la droite du plan d’eau, option peu payante sur le début de parcours mais qui me remet dans le match à la bouée 1. Lors du 2ème tour, je tente de m’échapper de mes adversaires directes, laissant ce côté droit accessible. D’énormes variations du vent rendent très incertaine cette deuxième remontée au près. Je tire mon épingle du jeu en croisant devant les 2ème et 3ème du classement général. Je termine donc devant elles, mais cela ne suffit pas pour les doubler au classement général …

Le bilan

LUCIE BELBEOCH IMG_1651-300x225 Jeux Méditerranéens

Je termine donc au pied du podium, à la 4ème place de ces 18ème Jeux Méditerranéens. J’y ai pourtant cru dur comme fer jusqu’à la fin ! Je n’ai rien lâché ! Il y avait de la place pour moi sur ce podium mais je n’ai pas su concrétiser sur la fin de régate.

Je ressors enrichie de cette expérience unique, où j’ai pu me confronter aux meilleures européennes. M’autorisant même à remporter des courses !

De la déception donc, forcément, mais j’en suis certaine, un accélérateur de performance pour la suite !

LUCIE BELBEOCH IMG_1659-169x300 Jeux Méditerranéens  Les Jeux Med, c’est aussi beaucoup de rencontres et de partage avec d’autres athlètes, comme avec Marie Bouchard, Brestoise et spécialiste du 5000m.

Avant de repartir pour Paris, profitons du parc d’attractions de Port Aventura pour décompresser.

 

Les résultats complets ici

Prochaine étape

Next step : le Championnat du Monde à Aarhus au Danemark début août ! OBJECTIF DE LA SAISON !!!!