Finale des coupes du monde 2019

LUCIE BELBEOCH Capture-d’écran-2019-06-06-à-21.16.49 Finale des coupes du monde 2019

Finale des coupes du monde 2019

Un rendez-vous à ne pas manquer !

 

LUCIE BELBEOCH Capture-d’écran-2019-06-06-à-21.16.07-300x190 Finale des coupes du monde 2019  La semaine dernière se déroulait la grande finale des coupes du monde de voile 2019 à Marseille. Après les coupes d’Enoshima au Japon, Miami et Hyères, les meilleurs athlètes étaient réunis à Marseille pour disputer la grande finale !

Pour rappel, je termine respectivement aux places de : 24ème, 22ème et 16ème.

Une régate d’autant plus importante que la rade de Marseille sera l’arène de voile pour les JO de Paris 2024.

D’ailleurs, en parlant des JO, ceux de Tokyo approchant, le niveau devient de plus en plus intense au fil des compétitions.

 

Seulement 9 courses

 

Nous le savons, la méditerranée nous réserve bien souvent des surprises … Tantôt trop de vent, tantôt pas assez … Les vents y sont très instables ceci est dû aux grandes montagnes qui bordent la grande bleue. L’état de la mer est très technique, avec du clapot, de la houle, bien différent de l’Atlantique !

J’ai plutôt mal débuté la semaine avec un vent compliqué et assez aléatoire, que je n’apprécie que peu … Je prends de très bons départs grâce à un travail important réalisé ces dernières semaines, mais je ne parviens pas à m’en sortir sur les premiers près. A noter, que je rattrape mes places sur la fin des courses, notamment sur les portants mais les résultats finaux ne me satisfont pas. Je repense à la deuxième course où je passe avant dernière à la première bouée … de quoi bien m’énerver pour remonter au classement ! LUCIE BELBEOCH Capture-d’écran-2019-06-07-à-20.53.57-300x200 Finale des coupes du monde 2019

Puis j’ai su redresser la barre pour remonter au classement général jour après jour. La régate fut relativement courte avec seulement 9 courses (nous pouvons en courir jusqu’à 15 normalement). En effet, le deuxième jour de course, mercredi, un vent fort était annoncé. Ce jour là, les planches à voile sont programmées après les kitesurf, mais le temps qu’ils terminent leurs courses, le vent était déjà bien trop fort pour pouvoir valider des courses en sécurité.

C’est donc une journée à blanc ! Dans ces moments là, la gestion de l’attente est très importante, avec hydratation et nutrition, car à Marseille, il fait très très chaud …

Les courses ont pu reprendre les jeudi et vendredi dans des conditions ventées, voir très ventée pour la dernière course de la semaine.

Un beau finish

 

LUCIE BELBEOCH Capture-d’écran-2019-06-07-à-20.54.20-300x166 Finale des coupes du monde 2019  Je parviens tout de même à atteindre la 14ème place (2ème française, derrière Charline Picon, championne olympique en titre). Je suis ravie de cette semaine où j’ai pu encore progresser et me confronter aux meilleures, dont je fais partie maintenant !

Les résultats complets ici

 

Et la suite ?

Cette semaine je suis de retour sur La Rochelle pour 3 semaines de stage en entreprise avant de repartir au pays du soleil levant pour 2 semaines d’entraînement début juillet avec l’équipe de France.

Je garde en tête mon objectif de l’année, à savoir le championnat du monde au Lac de Garde en Italie en septembre prochain.

A très vite