Coupe du Monde Enoshima

LUCIE BELBEOCH Capture-d’écran-2018-09-12-à-19.16.37 Coupe du Monde Enoshima

Coupe du Monde Enoshima

La dernière de la saison

Cette fois-ci l’organisation WorldLUCIE BELBEOCH Capture-d’écran-2018-09-11-à-18.38.10-300x198 Coupe du Monde Enoshima  Sailing nous a donné rendez-vous au Japon, à Enoshima sur le site des prochains Jeux Olympiques. Une occasion en or pour prendre mes marques sur ce plan d’eau très technique. C’est avec l’équipe de France et son staff, que je me suis rendue sur place. Ce fut mon premier déplacement officiel avec l’équipe de France de Voile. J’ai été sélectionnée pour cette épreuve, lors de la coupe d’Europe de Medemblik en mai dernier. Seules 2 françaises y sont présentes en planche à voile. Je me suis donc associée à Charline Picon, championne olympique en titre, afin de décrypter ce spot.

LUCIE BELBEOCH 42130600_466833867138063_5751254452531101696_n-300x169 Coupe du Monde Enoshima

Avant de débuter cette dernière coupe du monde de la saison, nous avons réalisé plusieurs entraînements dans des conditions musclées après le passage d’un typhon. Beaucoup de vent et de houle avec, en prime, quelques requins, tortues, méduses et déchets en tous genres. Des débuts pas si faciles puis j’ai su trouver mes marques et adapter mes réglages à ce plan d’eau atypique. J’avais déjà eu la chance de pouvoir régater sur ce plan d’eau l’année dernière lors du championnat du Monde 2017.

La coupe du Monde

Cette coupe du Monde annonce la fin de la saison 2018 mais également le début du circuit 2019. En effet, c’est la première étape, Miami et Gènes suivront par la suite, avant la grande finale à Marseille.

LUCIE BELBEOCH Capture-d’écran-2018-09-12-à-19.16.37-300x169 Coupe du Monde Enoshima

J’aborde cette compétition avec une certaine fatigue physique et mentale après une longue année d’entraînements et de régates. Mais peu importe, ma motivation est sans failles et mon envie de me battre aussi !

 

Pourtant les choses ne se passent pas comme je l’aurais souhaité … En effet, je manque de tonicité physique et de lucidité. Mes analyses du plan d’eau sont plutôt hasardeuses et je ne parviens pas à trouver les clefs pour me placer dans le paquet de tête à la première bouée. La suite des courses et d’autant plus difficile que les conditions sont irrégulières en pression et direction et que ma vision, à l’arrière de la flotte, n’est pas facilitée.

Je « ramasse les bouées » comme l’on dit. Difficile d’en tirer du positif. Cependant les débrifings, avec mon nouveau coach pour la semaine, sont pertinents et je ne désespère pas quant à la fin de la régate.

Et pourtant … catastrophe. Malgré le gros travail effectué pour évacuer cette mauvaise journée et repartir du bon pied, cela n’a pas suffi. Une nouvelle fois, je ne parviens pas à m’en sortir … Coup dur le soir en voyant mon classement : 24ème/30 concurrentes. Une belle contre-perf !LUCIE BELBEOCH Capture-d’écran-2018-09-13-à-17.45.52-300x199 Coupe du Monde Enoshima

J’aborde donc le 3ème jour de course avec une toute autre stratégie : ne plus me préoccuper du vent et me concentrer sur des axes de travail technique afin que cette semaine soit bénéfique pour la suite. Ce sera les départs et la technique sur les portants. Cette journée fut bien plus instructive et agréable que les 2 précédentes, mais les résultats toujours pas brillants … Dernier jour de course annulé pour faute de vent. C’est donc avec une légère frustration et déception que je termine cette coupe du Monde.

J’ai pu suivre la medal race, course finale réunissant le top 10 de la semaine. Très instructif.

Les résultats complets ici

La vie japonaise

LUCIE BELBEOCH 42241110_271222393516570_7769952587037540352_n-300x300 Coupe du Monde Enoshima

Après cette dernière coupe du Monde de l’année 2018, j’ai pris quelques jours de repos avant de repartir sur des entraînements. Ayant déjà visité ce petit coin du Japon, j’ai voulu pousser un peu plus loin l’adaptation aux traditions japonaise. Sur cette deuxième semaine de régate, j’ai été logée par une amie japonaise dans une maison très typique. Mode tatami, futon et sushi activé ! Une très belle expérience. Une petite mLUCIE BELBEOCH 42171865_333330840576891_6003374569019146240_n-300x225 Coupe du Monde Enoshima  aison perdue dans la montagne, avec une superbe vue sur Enoshima et, au loin, le mont Fuji. Un spectacle incroyable matin et soir …

Je n’ai pas résisté au charme du Grand Bouddha, et suis retournée le saluer entre les deux régates. La nourriture japonaise est toujours aussi appréciable et il me tarde d’y retourner !

 

00

 

00

Camp d’entraînement international00

LUCIE BELBEOCH 42178432_271999753641677_1223643501254672384_n-300x300 Coupe du Monde Enoshima

L’équipe de France étant rentrée après la régate, je me suis retrouvée face à moi-même pour une semaine. J’ai donc contacté différentes équipes présentent pour participer à la régate suivante. En effet, le club d’Enoshima organise une Sailing week. Une nouvelle occasion pour comprendre ce plan d’eau.

 

J’ai donc pu m’entraîner avec l’équipe japonaise, anglaise, chinoise, hongkongaise et thaïlandaise. Un excellent moment pour observer le fonctionnement de différentes équipes, différentes techniques et un partage très intéressant.

 

Enoshima Sailing Week

Et c’est parti pour 3 jours de régate intense. Une excellente occasion pour trouver mes marques ici. La flotte étant réduite à 20 planches, cela m’a permis de voir plus clair sur les variations du vent. Du beau niveau avec des concurrentes anglaises, chinoises, japonaises, thaïlandaises et hongkongaises. Je parviens à remporter une course ! Un super moment, un certain soulagement aussi d’avoir su jouer avec le vent. Malheureusement je n’ai pas pu batailler pour le podium car j’ai été prise d’une forte fièvre le dernier jour et je n’ai pas pu terminer les 2 dernières courses.

LUCIE BELBEOCH 42134394_238263016851892_2622437589906358272_n-300x225 Coupe du Monde Enoshima

Les résultats complets ici

 

LUCIE BELBEOCH 42182286_2185897238317387_7619531399128678400_n-300x300 Coupe du Monde Enoshima

Maintenant, c’est officiellement les vacances ! Repos bien mérité après de beaux exploits cette saison : 4 medals races en championnats internationaux ! Que du bon pour la suite.

 

A très vite,